INSTANTS MULTIPLES

VERS UNE VIEILLESSE AMIE

Quand le souci se tait,
quand la douleur s’estompe,
quand l’âge éclaire les cheveux
et ravine le visage,
alors sous les affres du temps,
rayonne le regard vrai.
Une sagesse s’émeut.
Instants émerveillés,
sur les heures étirés.
Tricoter des moments
avec soi réconcilié.
Ecouter longuement
les larmes de l’enfant,
de l’ami apaisé.
Douce conscience
des liens au monde,
confiance sereine, abandonnée…

L’ENFANT

Il danse en riant des yeux,
de tout son corps sinueux,
ondoie sans retenue,
se jette à terre et rebondit,
sourit à mon « bravo ! »
et se jette dans mes bras.
Le repos enfin est sommeil profond,
et nounours veille, ému et conciliant.
Au réveil, l’enfant se love tout contre moi,
et, joue contre joue, nous restons là,
petit corps abandonné, confiant.
« Mamie », murmure-t-il seulement.
Dialogue silencieux, précieux, éternel !

CHACUN SA BULLE

Le roulement du train est monotone et indifférent, à l’image des rencontres éphémères, au hasard des sièges disponibles. La bulle de chacun se cogne à celle des autres. A l’intérieur résonnent seulement téléphones et ordinateurs, cordon ombilical magique et privilégié.
Je ferme les yeux pour mieux écouter ce musicien qui vient d’arriver. Des airs tsiganes entraînants éclatent soudain dans ce néant surpeuplé, lui donne vie et jovialité inattendues, insolites. Je reprends un espoir prudent d’être à nouveau entre humains. Plus tard, l’homme parcourt les compartiments. Un sourire accompagne un merci réservé lorsque je lui tends ma pièce. C’est tout. Son univers de voyageur fataliste et fier, je ne le connaîtrai jamais. Nous sommes séparés par de vastes espaces et des préjugés que nous ne franchirons pas. Le train avale mon désir de dialogue et d’amitié.

Publicités

6 réponses à “INSTANTS MULTIPLES

  1. Je tiens à témoigner sur la qualité de cet échange, lequel, grâce à Ginette, fut propagé au cours de la soirée poésie donnée à Charles Cros ce Vendredi 22 mars 2013.
    Jamila, tu nous a enchantés par la voie de Ginette dont je découvris les talents merveilleux de princesse de l’estrade en compagnie de nombreux artistes présentés (et accompagnés) par notre délicieuse directrice du Centre, Frédérique .

    Ne ratez pas la prochaine édition,
    infos sur place au Centre Charles Cros.

  2. Bonjour Jamila, tu as des poèmes si tendres et touchants, je t’envoie un mail, je pense qu’on peut en faire quelque chose !!!

  3. Bonjour Jamila,
    Tu as une façon exquise et bien à toi, d’interpréter la vie. Tu es, j’en suis persuadée, une Mamie comblée. Ce poème l’ENFANT est très émouvant !!!
    MERCI, de nous apporter une nouveauté qui je suis sûre sera très appréciée.
    A bientôt.

  4. Un grand merci pour ces commentaires qui me font vraiment plaisir.
    Dominique, voici mes coordonnées, je serais contente d’échanger avec ceux qui le souhaiteront :
    mail : jamila.achour@orange.fr
    Tel. 01 64 02 19 48.
    Bien amicalement.
    Jamila

  5. Trois poèmes extrêmement touchants !
    De la part de Dominique Quidet qui souhaite contacter Jamila Achour.
    Merci d’avance de m’indiquer ses coordonnées mail et téléphone si possible.

  6. Il s’agit de notre amie Jamila Achour, déjà bien connue pour ses compétences en entraînement de la mémoire. Elle veut bien aujourd’hui, partager, avec les Meldois et les Meldoises, ses poèmes discrètement ciselés, dans sa maison de Chanteloup-en-Brie.
    Ne vous privez pas de lui dire ce que vous en pensez.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s