Cécile a fait travailler les ateliers sociaux linguistique

Ils s’appellent Hawa, Ranga, Song, Mustapha, Airken, Radjanellah ou Aïcha.
Ils viennent des quatre coins du monde, ils parlent le swahili, le mandarin, le soniké, le turc, l’arabe ou le macédonien.


Ils parlent plus ou moins bien le français, suivant la durée de leur séjour dans notre pays et pourtant, ils vont tous prononcer, correctement, des phrases telles que ‘ »les six cents saucissons sont sans ail » ou «  ton tas de riz tenta le rat« ! tout cela dans les rires et la bonne humeur!
La magicienne arrivée à ce tour de force s’appelle Cécile. Elle est venue mettre à notre disposition son savoir en matière de théâtre et d’élocution.
Tout le monde sortira de cette séance ravi et riche d’une réussite linguistique, certes éphémère, mais qui pose les bases d’une réussite plus durable!

À Cécile, merci, et à tous ces courageux relevant le défi de parler correctement la langue de Molière : bon courage!

Ginette

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s